Chapitre 13 : Association... (2/5)

Auteur : SteF
Date de parution : Mars 2007

James ouvrit doucement les yeux. Il portait toujours son costume (qui était dans un sale état), mais n’avait plus son masque. Il était allongé sur son canapé, dans son salon. Soudain, le visage de Cassie apparu au dessus de sa tête.

«Vous êtes enfin réveillé. Vous m’avez fait peur!
-Que… Comment… bredouilla James.
-Comment vous avez échappé à la grosse brute ? C’est grâce…
-… à l’adolescent le plus rapide du monde! dit une jeune voix hors du champ de vision de James.
-Combien de temps suis-je resté inconscient ? demanda James en s’asseyant sur le canapé.
-Ca doit bien faire 2 ans!

James vit enfin la deuxième personne présente dans la pièce. C’était un jeune garçon d’environ 15 ans qui portait une combinaison rouge et des gants jaunes. Blond, les cheveux en pétard, il était affalé sur l’un des fauteuils. Il feuilletait un magasine, qu’il jeta négligemment sur la petite table basse. Le magasine atterrit à côté d’une espèce de casque rouge de moto. Des petites ailes jaunes et métalliques se trouvaient de chaque côté, au niveau des oreilles.

-Je suis resté inconscient pendant 2 ans ? répéta James.

Cassie s’assit à côté de lui. Elle portait un jean un tee-shirt jaune pale.

-T’exagères, Bart! dit-elle à l’attention de l’adolescent qui lui fit une grimace.

Puis la jeune fille s’adressa à James.

-Vous étiez dans les vapes depuis une heure.
-Hé bien! On dirait que je vous suis redevable. Merci de m’avoir sauvé. Mais comment avez-vous fait?

Le garçon prénommé Bart prit la parole.

-J’habite dans le quartier où vous vous battiez avec le gus. Quand j’ai vu qu’il vous mettez une branlée, j’ai enfilé ma combi et je vous ai sauvé (ma super vitesse vient de ma combinaison). Puis, sachant que Cassie connaissait votre identité secrète, je l’ai appelé. On a trouvé où vous habitiez, et voilà.
-Comment avez-vous trouvé mon adresse ?
-On a un ami bien équipé en matos électronique, répondit Cassie. Je vous le présenterai un de ces jours.
-Tu n’as pas abandonné cette idée d’équipe de jeunes super-héros ?
-Bien sur que non! D’ailleurs on est presque opérationnels.
-Désolé de vous interrompre, dit Bart en regardant Cassie. Mais Mac et les autres nous attendent.
-C’est vrai, on est en retard !»

Bart enfila son casque. Après un petit signe de la main à l’attention de James, l’adolescent disparu, laissant derrière lui une traînée rouge, à peine perceptible, se dirigeant vers la sortie. James raccompagna Cassie à la porte, puis se retrouva seul dans son appartement. Encore affaibli par ses deux précédents combats, Jim retira son costume de Steelman et mit des vêtements civils. Puis il alla s’allonger sur son lit, repensant aux derniers événements.
*****
Cassie sortait de l’immeuble, quand un homme l’attrapa sauvagement par le bras.

«Comme je suis content de te voir, Cassie ! s’exclama l’homme.
-Monsieur Baxton ? On vient de se quitter…
-On est quel jour ?
-Qu’est ce qu’il vous prend ?
-Quel jour sommes-nous ?
-Le 5 janvier…
-Merde !» dit Jim en lâchant le bras de la jeune fille.

Puis il s’éloigna en courant, laissant là une Cassie déconcertée.
*****
James se récapitula les événements. La disparition, puis la mort de Mike. Steelman ayant été vu quittant les lieux du crime. Les attaques du Dynamite Duo et d’Hypérion. «Les autres ne vont pas être content. Ils n’auront pas pu s’amuser avec lui» avait dit Brady. Qui étaient ces «autres» ? Jim ne comprenait pas. Il y avait un lien entre tout ça. Mais lequel? Un coup de l’Ordre? Il avait beau réfléchir, il ne voyait personne d’autre capable de tels actes. Mais à quelles fins? James devait entrer en contact avec eux. Il devait savoir s’il combattait le bon ennemi. Trois personnes pouvaient le renseigner sur l’Ordre.
La première était Alia Sparrow, qui était toujours dans le coma.
La seconde était Jackie Estacado, qui n’avait pas donné signe de vie depuis qu’il s’était fait posséder par le démon Darkness.
Il ne restait plus que Aaron Kearse, alias le Punisher. Hélas, lui aussi avait disparu de la circulation. On ne parlait plus de lui aux infos. James était donc seul.
Il fut tiré de ses réflexions par la sonnette de la porte d’entrée. Traînant les pieds, il alla ouvrir. Il se trouva en face d’un homme. La quarantaine, brun, un petit bouc autour de la bouche. Jim avait l’impression de connaître cet homme. Ce dernier restait là à le dévisager. James commença à perdre patience.

«Puis-je vous aider ? s’impatienta James.
-Je suis sûr que vous me reconnaissait.
-Mmm…oui… Votre visage ne m’est pas inconnu.
-Je suis le professeur Jake Browning. Je travaillais à la BeneTech quand elle a été attaqué par le CLT. C’était il y a quelques mois…
-En quoi cela me concerne-t-il?
-Vous n’aimez pas traîner autour du pot. J’aime ça. Bien, je vais êtres franc.

Il lui fit signe du doigt de s’approcher. Puis il chuchota à l’oreille de Jim :

-Je sais que vous êtes Steelman. Et je sais aussi que vous voulez coincer celui qui a kidnappé votre ami Mike. Alors voilà ce qu’on va faire. Je vais vous attendre dans la voiture qui est garée en bas de votre immeuble. Vous, vous allez remettre votre costume de justicier sous vos vêtements, et me retrouver dans la voiture. (Je sais que votre costume a souffert contre le Dynamite Duo et Hypérion, mais je suppose que vous en avez d’autres) Enfin, je vous conduirai au responsable de toute cette histoire. Le programme vous convient-il ?
-Je vous retrouve en bas dans moins d’une minute !» répondit James en refermant la porte.

Moins d’une minute plus tard, la voiture démarrait. Et dix minutes plus tard, elle s’arrêtait devant un immense hangar abandonné. James reconnu aussitôt l’endroit. C’était là qu’il avait combattu les darklings avec le Punisher.
Les deux homme sortirent de la voiture. Jake Browning invita Jim à le suivre. Ils pénétrèrent dans le hangar. Comme dans le souvenir de James, l’endroit était entièrement vide, à l’exception de quelques tables renversées qui traînaient par-ci par-là. Au milieu du hangar se tenaient un homme. Jim, suivant Browning, s’approcha de lui. Hormis le fait qu’il était roux, rien ne retint son attention.

«C’est vous l’assassin de Mike ! cria Jim en pressant le pas vers l’homme roux.

Mais il fut arrêté par la voix d’un autre homme.

-Ne dis pas de sottises! Mais je pense que c’est moi l’homme que tu recherches.

James regarda derrière l’homme roux. Un autre individu venait d’entrer en scène. Il se plaça près du rouquin, immédiatement imité par Jake Browning. Les trois hommes se tenaient face à Jim. L’homme qui venait d’arriver avait la quarantaine. Ses cheveux blonds étaient un bataille, et il portait une barbe de plusieurs jours.

«James Baxton, alias Steelman, le plus grand héros de la Terre! Si tu savais à quel point je te hais!
-Qui êtes vous ?
-Qui suis-je? A vrai dire, plus personne depuis que tu as détruis mon existence. Mais avant, j’avais une vie, une famille, et un nom. Je m’appelais David Grey. Bien sur, ce nom ne te dit rien. Je vais éclairer ta lanterne. Notre première rencontre eu lieu le jour où tu as décidé d’embrasser la carrière de super-héros. Je me rendais à pieds au commissariat où je travaillais. J’étais distrait par l’annonce que m’avait fait ma femme : elle était enceinte. Chamboulé par cette révélation, je traversai sans voir un camion arriver. J’aurais dû y passer, quand tu es arrivé de nul part.
-Oui, je me souvient de vous. Mais pourquoi m’en vouloir, maintenant ?
-Ce n’est pas pour m’avoir sauvé la vie que je te hais! C’est pour avoir tué ma femme et mon enfant !»

Aucun commentaire:

Publier un commentaire