Chapitre 8 : Une partenaire pour Steelman?

Auteur : SteF
Date de parution : Septembre 2006


Jeudi matin. James était sur le chemin de son lieu de travail, une banque de New York. Il déambulait dans les rues, pensant aux derniers évênements.
Tout avait commencé avec cette femme et son carnet. Elle pensait que Steelman, et par conséquent Jim Baxton, était envoyé par une bande de moines pour la tuer : l'Ordre. Elle avait fini dans le coma, sûrement l'oeuvre d'un de ces mutants dont on parlait tant. Jim avait vu le supposé agresseur, mais ce dernier avait réussi à lui échapper. Avant de sombrer, la femme lui avait murmuré un nom : Estacado. Grâce à son ami Mike, qui travaillait dans la police, Jim avait obtenu l'adresse de cet homme. Là bas, il se trouva nez à nez avec le Punisher, le "vigile urbain", recherché par la police. Les deux hommes s'associèrent à Jackie Estacado pour l'aider à lutter contre les darklings, d'étranges créatures qui en voulaient à sa vie (voir Urban Punisher #6). Enfin, c'est ce qu'ils avaient cru. Les trois hommes avaient en fait été manipulé par l'Ordre pour apporter un hôte à un puissant démon : Darkness. Pendant que Steelman et le Punisher étaient occupés avec les darklings, Jackie Estacado se fit posséder par Darkness. Le Punisher et Steelman avaient réussi à s'enfuir, profitant que Jackie ait repri temporairement le contrôle de son corps. Durant cette affaire, James avait apprit deux ou trois choses sur l'origine de ses pouvoirs. Ainsi, ce n'était pas lui qui était sencé hériter de ces dons. L'Ordre les destinaient à quelqu'un d'autre. Mais qui? Les seuls individus capables de l'aider était une organisation de moines aux pouvoirs magiques et un humain possédé par un démon. Etant en collaboration forcée avec l'Ordre, le Punisher lui avait promis d'en savoir plus.
De plus, son ami Mike était introuvable depuis quelques jours...

James en était là de ses pensées, quand soudain, un gros objet passa à toute vitesse devant lui et alla se loger dans la devanture d'une petite épicerie. A l'instar des autres new-yorkais présents, James se dirigea en direction du "crash". L'objet qui l'avait frôlé était en fait une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle se releva sans difficulté, refusant poliment l'aide des passants. Elle avait les cheveux blonds et longs. Elle portait un masque noir qui ne cachait que ses yeux, ainsi qu'une combinaison de cuire noir moulante, qu'elle portait comme une deuxième peau. Une longue fermeture éclaire parcourait la combinaison du cou jusqu'à son entrejambe. Elle s'adressa à la foule qui s'était amassée autour d'elle.

"Vous devriez vous mettre à l'abris! Ca va chauffer à mort d'ici quelques secondes.
-Que se passe-t-il? demanda une vieille femme.
-Va y avoir de la baston! répondit la jeune fille.
-Je te le fais pas dire! hurla une voix masculine, à quelques mètres de la foule.

James se retourna, et vit un homme s'approcher de la foule d'un pas décidé. Il était brun et ne devait pas avoir plus de trente-cinq ans. Son bleu de travail laissa penser à James qu'il était garagiste. Ce dernier sentit une main l'attraper par le bras.

"Partez vous mettre à l'abris! lui ordonna la jeune femme.
-Mais qui êtes-vous? Et qui c'est, lui? demanda James.
-Je suis la Défenseuse! Et lui, c'est la première fois que je le vois. Bien, monsieur! Il est temps de partir. Je me charge de lui."

James partit, la Défenseuse s'adressa à l'homme qui s'était arrêté à quelques mètres.

"Bon! J'ai pas de temps à perdre! J'ai un dossier à rendre à mon prof avant midi! Et le problème, c'est que je ne l'ai même pas encore fini. Donc voila ce qu'on va faire : d'abord...
-Où sont -ils? l'interrompit l'homme.
-J'y crois pas! Tu ose me couper la parole! De qui tu parles?
-Richards et ses amis! Où sont-ils passés?
-Richards? Red Richards? Le chef de la pègre?
-Je ne connais que son nom! Je les ai suivis dans cet espèce de... tourbillon, et j'ai aterris dans la vitrine de la bijouterie...
-Oui, c'est ça! Tu n'avais aucunement l'intention de voler 2 ou 3 bijoux...
-Tu m'énerves! Je n'ai pas de temps à perdre avec toi! Visiblement, tu ne sais rien!"

L'homme referma son poing droit. Soudain, il se mit à émettre une faible lumière bleue. Il pointa son poing vers la Défenseuse et une décharge d'énergie vint frapper la jeune femme en pleine poitrine. Ce coup eu pour effet de la projeter à nouveau dans la devanture de l'épicerie.

"Je dois retrouver Richards!"

Il se retourna pour partir, mais tomba nez à nez avec un homme costumé.

"Encore un super héros? T'es qui, toi?
-Tu ne connais pas Steelman? lui répondit la Défenseuse qui s'était relevée. C'est le plus grand héros de...
-Ca va! lui dit calmement Steelman. Je ne fais que mon devoir!
-Quand même! Consacrer votre vie à...
-LA FERME!!! hurla l'homme en bleu de travail. Je veux juste retrouver Richards! Ne tentez pas de m'arrêter!!
-D'après ce que j'ai entendu, tu as tenté de cambrioler une bijouterie! Tu ne peux pas t'en tirer comme ça!
-Tout ça, c'est la faute de Richards! Je dois le retrouver!
-Oui oui! répondit Steelman en attrapant l'homme par le bras. Vous expliquerez ça à la police!
-NON!"

L'homme prit le poignet du héros, fit un tour sur lui-même et le projeta contre la Défenseuse. Tout deux finir dans les restes de la devanture. Quand ils se relevèrent, l'homme avait disparu.

"Mince! Il a filé! murmura Steelman.
-Oh, Monsieur Steelman! Je suis votre plus grande fan! lui dit la Défenseuse. C'est grâce à vous que j'ai voulu devenir une super-héroïne!
-Et vous êtes...?
-Je suis la Défenseuse!
-La Défenseuse?
-Oui! Je défend la veuve et l'orphelin!
-Et vous avez quel âge?
-19 ans!
-Bien, écoute attentivement ce que je vais te dire! Laisse tomber la vie de super héros. Et dans 5 ou 6 ans, si tu reprends le costume, surtout, change de nom!!
-Mais...
-Désolé, je dois y aller!

Steelman quitta le sol, et ajouta.

-Pense à ce que je t'ai dis! Salut!

Et le héros disparu dans les nuages.

-Attendez! lui cria la jeune fille. Je voulais vous proposer de faire équipe!"

*****

"Ecoute, Alyssa! Je suis certain qu'il va très bien. Ses collègues font tout pour le retrouver! Ce n'est plus qu'une question d'heures! Quoi? Mais non! Bon, voila ce qu'on va faire. Je vais bosser, et je passe te voir à la fermeture de la banque. On fait comme ça? Très bien. A tout à l'heure."

James reposa le combinet sur le téléphone. Cela faisait maintenant 5 jours que Mike avait disparu. Sa femme était dans tout ses états. La dernière fois qu'elle l'avait vu, il partait au commissariat. Et depuis, plus rien. Etre le super héros Steelman et ne rien pouvoir faire pour son ami accablait James. Mais il devait bien se résoudre à faire comme n'importe qui : attendre. Il était 8h15. Il avait encore une petite demie-heure avant d'aller travailler. Pour se changer les idées, il s'affala sur le canapé et alluma la télévision.

"...où elle vient d'arrêter un mutant qui tentait de braquer une banque.

-Je n'ai fais que mon devoir!
-Et si ce mutant avait eu le temps d'utiliser ses pouvoirs sur vous?
-Vous venez de le dire, il n'en a pas eu le temps!
-D'où tirez-vous ce costume, disons...particulier?"


"Mais elle est incorigible!" pensa James. Sans perdre une seconde, il sortit de son appartement sans prendre le temps d'éteindre sa télé.

"Je l'ai piqué à ma mère. Elle le mettait quand elle était jeune pour s'amuser avec mon père...
-Oh! Un autre super héros vient dans notre direction! Tom, film le ciel, crétin! Chers téléspectateurs, comme vous pouvez le voir sur vos écrans, Steelman vient nous rejoindre. Mademoiselle Défenseuse, êtes-vous amie avec Steelman?
-Si nous sommes amis? Nous sommes partenaires!
-Voila Steelman qui se pose près de moi. Monsieur Steelman, est-ce vrai que vous avez prit Mademoiselle Défenseuse pour partenaire?
-Je... Quoi? Mais...
-Veuillez nous excuser, mais nous devons y aller! Steelman est venu me chercher pour notre entraînement quotidien! N'est-ce pas, Steel?
-Euh... C'est que... Oui... Allons-y!
-Vous savez ce que c'est la vie de héros! Faut toujours...
-Allez! On bouge!
-Et vous voyez Steelman prendre sa partenaire dans ses bras et disparaître dans les cieux..."


*****

Sommet du Golden Gate Bridge. Quelques minutes plus tard.

"Qu'est-ce qui t'as prit de dire qu'on était partenaire?
-J'ai voulu vous en parler plus tôt, mais à chaque fois que j'arrivais sur les lieux d'un crime, vous étiez déjà partit.
-Et je ne t'avais pas dit d'arrêter de jouer les héroïnes? Réussis d'abord tes études! On verra après!
-Mais je...
-Pas de "mais"! Tu risques ta vie à tout moment!

"Mon Dieu! pensa Steelman. Voila que je me met à parler comme Mike!" Puis il reprit :

-C'est la dernière fois que je te reprend! Retire ton masque!
-Quoi?
-Retire-le! Je veux avoir un moyen de pression sur toi! Allez, où je te l'enlève moi-même!

La Défenseuse s'éxecuta.

-Quel est ton nom?
-C'est une blague?
-J'ai ton visage gravé dans mon excellente mémoire! Il suffit que je donne ton signalement à un ami qui est policier pour tout savoir de toi! Alors dis moi comment tu t'appelle, ça me fera gagner du temps!
-Votre astuce marchera seulement si je suis fichée!
-Et ce n'est pas le cas?
-Euh... Bon, ok. Cassie... Cassie Sandsmark.
-Très bien, Cassie. La prochaine fois que je te vois avec un criminel, j'avertis tes parents! C'est bien compris?
-Mais...
-C'est bien compris?

La jeune fille parut réfléchir un moment.

-Ok. Ca marche, soupira-t-elle. Vous n'êtes pas si cool, en fin de compte!
-Parfait! Où veux-tu que je te dépose?
-A Central Park. J'habite pas très loin, et il ne devrait pas y avoir grand monde à cette heure.
-Bon! dit Steelman en attrapant l'ex-Défenseuse. Je te dépose dans Central Park et je file au boulot! C'est pas croyable! Je vais encore être en retard!"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire